REBOUTEMENT

Le reboutement c'est quoi ?

Dès le XIIIe siècle et pendant très longtemps, le rebouteux a fait office de kinésithérapeute, un peu partout en France. Le rebouteux utilise des techniques manuelles empirique pour soulager diverses douleurs. Chaque rebouteux a son terrain de prédilection, (le renoueur) excelle dans la remise en place des vertèbres, (le rhabilleur) pour réduire les fracture et luxation, (le releveur d’estomac) techniques pratiquées sur les viscères et permettant d’obtenir une meilleure fonction des organes (poumon, intestins, foie, utérus…)

Idées reçus sur les rebouteux.

Autrefois considéré comme des soigneurs de campagne avec des manipulations brutale transmise de père en fils sur des générations. Aujourd’hui c’est un savoir qui s’enseigne dans des institues de reboutement de renom sur plusieurs années. L’ostéopathie tire son savoir des techniques de manipulation ancestrale des rebouteux. Les rebouteux de nos jours ne sont plus les bruts d’autrefois. A l’écoute de l’état générale du corps, il peut au-delà des manipulations donner des conseils d’hygiène de vie, alimentaire et si besoin des conseils sur des traitements à base de plantes médicinales. L’excellence du rebouteux résigne dans son sens du toucher, son savoir-faire et sa connaissance de l’anatomie et son abord des tissus mous (muscles, tendons, ligaments, nerf…)

Quel sont les gestes du rebouteux ?

- Le massage musculaire profond - Les crochetages de tendons, d’aponévrose, des nerfs - Le ponçage des nœuds musculaire - Friction de ligamentaires ou névralgique - Les dégrippages et débroussaillages articulaires - Purges viscérales

Ma façon d’aborder le reboutement.

J’ai appris cet art à l’Institut Supérieur de Reboutement, étant de nature douce, je ne suis pas adepte du « cracking ». Mon touché est plutôt accompagnant, fluide et léger. Je préfère être à l’écoute de la personne et de son corps, sans intrusion ni gestes volants.